Concert de chants sacrés CHRISLAMITIÉ Samedi 14 septembre à 19 heures

Manuel AESCHLIMANN
Maire d’Asnières-sur-Seine
Vice-président de la Métropole de Grand Paris

Guillaume Mare
Maire-adjoint délégué à la vie associative, aux associations et aux partenariats

et l’association Asnières Liban Amitié

en collaboration avec la paroisse de Notre-Dame du Perpétuel Secours

ont le plaisir de vous inviter au
Concert de chants sacrés
CHRISLAMITIÉ
Murmures Célestes

Avec la cantatrice Fadia Tomb El Hage et le chanteur Soufi Cheick Ahmad HAWILI
Avec la participation du chanteur Adham Chalhoub, le pianiste Elie Maalouf

Le joueur de Oud Ziad Sahhab, le violoniste Khalil EL Baba et le percussionniste Samer Mahmoud

Samedi 14 septembre à 19 heures
Notre-Dame du Perpétuel Secours
31 rue Albert 1er, 92600 Asnières-sur-Seine

Présentation du concert “Chrislamitié”

Le programme musical du concert “Chrislamitié” représente
musicalement l’image d’un pays multi confessionnel qui est le Liban.
Dans ce pays, on y trouve dix-huit communautés religieuses.

De cette diversité de communautés, découle une riche diversité de cultures
et de traditions musicales sacrées. Tout en conservant sa spécificité,
chacune de ses communautés a participé à l’émergence d’une tradition
libanaise commune.

Dans son histoire, le Liban est porteur d’une vision religieuse
conjoignant Christianisme et Islam dans une étreinte “Chrislamique”
bâtie sur la convivialité. Une culture inter-religieuse basée sur le respect
de la diversité. Un modèle unique sur la carte du moyen-Orient qui a
inspiré le pape Jean-Paul II à déclarer: “Le Liban est plus qu’un pays: Il est
un message de liberté et un modèle de pluralisme pour l’Orient comme
pour l’Occident”.

Dans le programme “Chrislamitié”, les chants des églises orientales
dialoguent avec les chants Soufis, et les chants musulmans viennent à la
rencontre des chants Byzantins et Syriaques.

Les textes de l’évangile, de Saint-ephrem, d’Ibn Arabi, d’Al-Hallaj, de
Rabi’a Al-Adawiyya, et de Rumi, cultivent un échange vocal colorié aussi
bien par les influences mélodiques orientales qu’occidentales, constituant
une Mosaïque libanaise de cultures musicales orientales, arabes e et méditerranéennes.